SOS - Internes en difficulté

Le Département de Médecine met en place un groupe d’aide et de suivi des internes en difficulté : il peut s’agir de difficultés en lien avec des doutes sur l’orientation (droit au remord ?) ou l’avenir post internat, des doutes sur les capacités à exercer la fonction d’interne, des difficultés liées à l’ambiance de travail, des difficultés personnelles (angoisse, dépression), ou toute difficulté qui retentit de manière durable sur le travail et/ou l’apprentissage.

Comment faire ?
- Tout d’abord, vos représentants sont naturellement vos premiers interlocuteurs (IMGA :president.imga@gmail.com; Présidence de l’Internat : presidence.internat.angers@gmail.com) : n’hésitez pas à les solliciter. Ceux-ci signaleront avec votre accord vos difficultés à la Scolarité 3eme cycle, et vous représenteront dans le groupe d’aide et de suivi, s’ils ne sont pas en mesure de vous aider simplement,
- Si vous avez sollicité la Direction des affaires médicales, celle-ci traitera votre demande, et la relaiera également vers la Scolarité 3ème cycle.
- La scolarité 3ème cycle (3cycle-scolmed@contact.univ-angers.fr); téléphone : 02 41 73 58 58) peut être sollicitée directement, n’hésitez pas. Elle fera la jonction vers le Département de médecine générale (s’il s’agit d’un interne de médecine générale) et le groupe d’aide et de suivi.

Ce groupe comprend plusieurs enseignants (Régis Coutant, Pédiatre, UFR Santé ; Nicolas Lerolle, Réanimation médicale; Directeur du Département de médecine ; Isabelle Richard, Médecine Physique et réadaptation, doyen UFR santé ; William Bellanger, Médecin généraliste, Département de médecine générale; Bénédicte Gohier, Psychiatre, Département de Médecine; Audrey Petit, Service de pathologie professionnelle), les représentants des internes, et la direction des affaires médicales (Céline Le Nay, Elsa Livonnet, Loriane Ayoub). Ce groupe est sensibilisé aux problématiques des internes et aura à cœur d’apporter son expertise et son aide.


- Un entretien individuel, si nécessaire, sera proposé à l’étudiant pour proposer des aides et un suivi personnalisé. Bien entendu, nous vous garantissons la confidentialité sur ces entretiens.
- Le groupe d’’aide et de suivi se réunira une fois tous les 2 mois.

Qui peut s’adresser au groupe :
- Les internes qui ressentent des difficultés
- Un collègue de l’interne en difficulté, ou un collaborateur du service. En effet, il est connu que les personnes en difficulté ne sollicitent pas obligatoirement de l’aide (« le soignant ne veut pas être aidé »). Il ne s’agit pas de délation ; dans cette situation, contact sera pris avec l’interne en difficulté avec tact. Le signalement d’un interne en difficulté doit se faire idéalement en accord avec cet interne.


Isabelle Richard, Nicolas Lerolle, Régis Coutant, François Garnier, William Bellanger, Bénédicte Gohier, Audrey Petit, Celine Le Nay, Elsa Livonnet, Présidence de l’Internat, Présidence de l’IMGA

Dernière mise à jour : Suite à la soirée du lundi 20 juin 2016, consacrée au Burn Out :

- Le questionnaire MBI avec ses réponses pour dépister et diagnostiquer le Burn Out.

- Le site souffrance et travail où vous retrouverez le diaporama utilisé par le Dr Ragot pour sa présentation ainsi que d'autres renseignements.

- Enfin un article du monde qui pourra vous intéresser sur l'état de sante des étudiants en médecine et jeunes médecins parut récemment suite a une enquête de l'ordre des médecins.

Retour à l'accueil